Colin Read & Spirit Quest – Coffee talks –

Par , le 19 septembre 2016.

spirit quest paris 
Entretien réalisé avant la première parisienne, et donc, avant d’avoir pris la claque de l’année.
 
Si vous n’étiez pas dans la salle du Luminor ce vendredi soir, sachez que Spirit Quest a pris à Colin plus de 3 ans de travail, sans aide de marques ou sponsor. 
Que cette vidéo contient également certains des effets visuels les plus avancés et intéressants de ces dernières années, sans avoir besoin d’utiliser de caméra Red, 4K ou autre avancée technologique majeur, Spirit Quest repousse simplement le champ des possible, utilisant ce qui est déjà à dispo depuis que le skateboard est documenté..

On ne voudrait pas spoiler les meilleurs moments, mais sachez que Vincent Touzery y à une part incroyable, et que le teaser est au même niveau que le reste de la vidéo (qui dure quand même 1h20), ce qui vous laisse imaginer quelle a été la masse de travail et d’implication de Colin, du haut de ses 28 ans..

Quelques questions à la volée autour, d’un café vous donnerons une idée plus précise sur qui est le personnage et son projet..  
 

 
Comment se sont organisées les premières ?

 
Au fur et à mesure que les avant-premières avancent, les gens me contactent, me disant:  » Hey, on aimerait beaucoup organiser une première dans notre ville », ce à quoi j’ai généralement répondu « ok, allez-y, trouvez un lieu et je vous envoi ce dont vous avez besoin » et je m’y suis rendu en choisissant les endroits dans lesquels j’avais la plus grande concentration de potes, tout autour du monde.

Du coup, après les US, je suis parti au Japon pour quelques semaines ( Tokyo, Osaka, Kobe, Kyoto) et de là, je me suis rendu à la première à Londres puis Amsterdam et maintenant ici (Paris).
Après tout ça il restera la Croatie avant de rentrer pour quelques dernières dates aux US et enfin retrouver la maison.
Ce trip à été assez épuisant… Mais je ne sais pas quand sera la prochaine fois que j’aurais une excuse pour repartir autour du monde ..comme cela.. ou une raison valable pour le faire..
Parce que je ne pense pas refaire une autre vidéo comme celle-ci, et j’ai réussi à avoir 2 mois off de mon boulot ( NDLR: ce qu’on appellera un congé sans solde en France) du coup je me devais de les utiliser à fond.
Au final, je mets tout sur la carte de crédit et j’espère que je récupèrerai ma mise avec la vente des DVDs.

 
Du coup tu as financé tous les voyages de ta poche?
 
Tout ce que j’ai fait l’est de façon complètement indépendante, par moi-même, sans l’aide d’aucune marque, et il n’y a aucun logos à la fin de la vidéo..
Il n’y a que pour les avant premières, comme je montre certains de leurs riders ils font l’effort de m’aider là-dessus et m’évite de mettre mon propre argent, du coup c’est quand même cool d’avoir un peu de soutient sur les premières, ça aide à partager la chose. Mais toute la production ainsi que les Dvds, tout vient de ma poche..
  
Au-delà des effets spectaculaires que l’on peut apercevoir dans la vidéo du plaisir que cela procure de voir un projet visuellement en avance, les gens arrivent ils réellement à comprendre ce que cela implique, sur la vie d’un homme, de se dédier à un projet comme celui-là?  
Les choix auxquels il faut faire face pour aller au bout des choses et suivre les décisions prises..?
 

Cette vidéo m’a pris 3 ans, et ma copine à fini assez énervée.. Pour tout dire, juste après que nous ayons emménagé ensemble, il y a quelques mois, je lui ais dit: « ok, profite du nouvel appartement.. »avant de devoir partir un long moment, pour filmer les derniers plans..
Mais bon.. je devais finir la vidéo.. cela me tuait de ne pas en avoir fini avec, ça me rendait fou et en même temps détruisant mon corps au fur et a mesure que j’avançais.. C’était comme une obsession, je pense, de le faire à ma façon, d’y arriver et d’en profiter en même temps..
  
Comment te sens tu après en avoir fini avec cette vidéo, et de quoi as tu envie? en dehors des projets vidéos ?
 
J’ai vraiment besoin de récupérer et guérir.. Je ne peux plus vraiment skater maintenant.. Il y a pas mal de choses que je n’arrive plus à faire, car mon corps est un peu fracasssé.., j’ai des problèmes de dos qui m’empêchent de faire pas mal de petites choses de la vie courante..du coup ce dont j’ai besoin c’est guérir..
  

Si après tout ça, l’envie vous vient de soutenir Colin ou tout simplement de vous procurer le DVD de la meilleur vidéo de l’année,
commandez le DVD pre order – SPIRIT QUEST

Colin Read & Spirit Quest – Coffee talks – Par , le 19 septembre 2016, dans Interview, News, top.
Tag: , , , , , , ,
NEXT POST

---
SHOP


De paris est un média de skateboard indépendant qui documente la vie du skateboard à travers certaines capitales européennes
NEWSLETTER